12/12/2017 - 17H14

Guénaelle LONGY

En préambule de chaque grand prix MotoGP, Guénaelle Longy crève l’écran d’Eurosport France. Entourée d’une équipe de spécialistes masculins reconnus, elle en impose par ses compétences en la matière. Son charme fait le reste.

Les fans de MotoGP connaissent déjà Guénaelle Longy. Elle anime de main de maître l’émission «Warm-up» qui dissèque, commente, raconte les coulisses du monde MotoGP. Toujours avec passion et justesse. Et la jeune femme de 33 ans mène ses consultants masculins à la baguette, tel un chef d’orchestre expérimenté. Guénaelle Longy est entourée d’analystes réputés: Christophe Guyot, ancien pilote et team manager, Christian Sarron, champion du monde 250 cm3 en 1984 et Sébastien Charpentier multiple champion du monde de Supersports. Jamais prise en défaut, elle pose toujours les bonnes questions. Parfois celles qui tuent! Les anciennes stars du sport moto écoutent, acquiescent, dissèquent, renchérissent. Guénaelle Longy dirige, imposant sa culture dans le domaine. Le ton reste sérieux avec parfois quelques moments de franches rigolades. Passionnant! La journaliste sait aussi complimenter ses acolytes. «C’est un bonheur de travailler avec ces gars. Christian Sarron est un livre! Christophe Guyot et son style professoral apportent beaucoup à l’émission, et Sébastien Charpentier c’est le pilote et ses connaissances techniques.»

La journaliste free lance est au bénéfice d’une formation acquise à la Haute Ecole de journalisme de Paris. Une voie qu’elle a toujours voulu suivre. «Le sport m’a toujours intéressée. A l’âge de 13-14 ans, j’étais souvent en compagnie de mon grand-père qui était un passionné et regardais beaucoup le sport à la télé, tous les sports». Après le bac, à 17 ans, alors que ma mère me destinait à autre chose, je n’en ai fait qu’à ma tête et je suis rentrée en stage au magazine Moto Revue, puis l’école et après, je suis rentré à Motors TV. J’y faisais des reportages sur les sports mécaniques et des commentaires de courses. Mais ce qui m’intéresse, ce sont les pilotes, savoir comment ils fonctionnent, aller gratter derrière le sportif pour savoir ce qu’ils ont dans la tête, connaître ce qu’ils font en dehors des courses», précise-t-elle avec sa sensibilité toute féminine.

Claude Bovey

Info : actumoto

http://www.actumoto.ch/