23/08/2017 - 08H16

Manon SLOMKOWSKI

Le 21 mars 2014 à l'age de 20 ans j'ai été victime d'un grave accident de la route en moto, depuis j'ai une paralysie complète du plexus brachial, dite (la maladie du motard). 5 nerfs contrôle un bras, 4 sont arrachés de ma moëlle, donc irrécupérables, j'ai déjà subit 2 opérations dont une greffe de nerf. Mes chances de retrouver un jour une simple flexion/extension du bras sont de faible chance. J'ai perdu à jamais l'usage du reste, dont la main. Je vie au quotidien avec douleurs neuropathiques (difficilement supportable) dont souffrent également les personnes amputés. Ma souffrance est physique mais aussi morale, mon corps est lourdement abîmé et fatigue plus vite que la normale. Je ne vivrai sûrement pas autant de temps qu'une personne valide. Je suis privée de ma passion mais aussi de beaucoup d'activités, ma famille s'inquiète pour moi et pour mon avenir. Ma force et ma volonté sont visible, je le vis bien parce que je l'accepte.

Voilà une infime partie de ce que j'ai du réapprendre à faire.

Nous ne sommes pas intouchables sur la route, ces 30 secondes où je l'ai cru, m'ont blessés pour toujours. Vous ne voulez pas ça, conduisez doucement et prudemment.

Manon Slomkowski